Nous sommes en 1375, Hugues possède l’une des premières horloges à foliot (*)

Il ne s’en sépare jamais, mais oublie souvent de la remonter.

Quand elle s’arrête, il se rend sur le parvis de la cathédrale (dont la façade comporte une horloge) pour retrouver son amie Armide, la jeune sarrasine dont il est épris, puis il rentre chez lui et remet son horloge à l’heure !

Comment procède t-il, sachant qu’il ne connait pas la longueur de son trajet mais qu’il sait qu’il va aussi vite à l’aller qu’au retour

(*) L’horloge à foliot, inventée par un moine à la fin du IV ième siècle afin de sonner l’heure des prières.. Elle est constituée d’une roue et d’un poids qui par l’action de deux masses, balance de droite à gauche en un mouvement tout de même assez précis pour l’époque, même si son exactitude ne permettait pas encore de compter les minutes.


Et la solution du mois dernier:

Soit x le prix de la pintade, y celui de la caille, on a:

x = 2y

3x + 5y = 5x + 3y – 20

ou 6y + 5y = 10y + 3y -20

2y = 20, donc y=10 et x=20

20€ la pintade et 10€ la caille.